textes

Actualités Lili Sorel

mon-pays-loin-cover1-rvb

Article deux pages dans « Femmes d’aujourd’hui » du 22/01/2015

fichier pdf Article-F.-dAuj.

NOIRS BLANCS MÉTIS

Ces enfants oubliés de la Belgique de papa

• Jeudi 16 octobre à 19h30

JPEG - 19.9 ko

Depuis plus de vingt ans, Assumani Budagwa explore avec rigueur la problématique du métissage telle qu’elle fut – laborieusement – traitée par la Belgique du temps des colonies.

Une histoire totalement occultée qui culmine, de 1959 à 1962, avec l’évacuation vers la Belgique des centaines d’enfants métis du Ruanda-Urundi et du Kivu, regroupés à « l’orphelinat pour mulâtres » de Save (Rwanda).

Sauf à considérer l’avis des mères concernées comme quantité négligeable : un rapt massif. Il faut lire les documents d’époque pour comprendre l’engrenage infernal dans lequel l’Occident s’est engagé en tentant de rationaliser sa politique coloniale. Il faut entendre les témoignages des Métis – ces enfants transparents de la colonisation – pour mesurer combien cette problématique relève autant du vertige identitaire – donc de l’intime – que du trou de mémoire collectif. En sortant au grand
jour ce dossier oublié des cartons de l’Histoire, Assumani Budagwa nous invite à plonger dans un passé pas si lointain. Un passé que seul, peut-être, le refoulé colonial a préservé du scandale d’Etat…

Assumani BUDAGWA, Ingénieur de recherche, diplômé de l’Université de Kinshasa et de l’UCL, co-fondateur de l’asbl Espérance Revivre au Congo, sera accompagné de témoins anciens enfants métis, du comédien Frédéric LUBANSU qui lira des extraits du livre, et de Lili SOREL, auteure de Dans mon pays, loin de mon pays - Le métissage en héritage, publié chez Couleurs Livre.

La rencontre sera animée par Françoise NICE, journaliste.

P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, 1,25 euros article 27, entrée libre pour les sans-papiers. Le verre de l’amitié est compris dans le prix !

Noirs Blancs Métis – La Belgique et la ségrégation des Métis du Congo belge
et du Ruanda-Urundi (1908-1960)
 
, Assumani BUDAGWA, 390 pp, 25 € , 2014.

Flyer LILI SOREL BONNE VERSION

C’est un excellent livre et un témoignage lucide.

Emotions et sentiments de reconquête d’une identité au jour le jour d’une vie métissée.

Un récit de vie et de génération, une histoire collective.

A lire et à faire connaître.

Daniel Simon,

Editeur de « J’habite un pays loin de mon pays ». 

Collection Je, www.couleurlivres.be

http://www.lingeer.com/

 

 

A propos de traverse

Un blog consacré aux évènements liés aux ateliers, aux rencontres et aux formations Traverse asbl

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

frankenstein |
Couleurs de la vie |
Lire et écrire pour devenir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Everything about Juliette B...
| Lectures...
| 1rosofon2lam